Stratégie HFR

Le PSF a pris note de la stratégie du HFR, présentée en conférence de presse ce jour, 28 mai à 17h00, par le Conseil d'Etat, et salue le travail conséquent effectué par le conseil d'administration du HFR pour avoir effectué cette analyse.

Cela dit, si les solutions principales préconisées par le CA du HFR (un site de soins aigus à Fribourg, plus de maternité à Riaz, plus de blocs opératoires à Tavel, seulement chirurgie ambulatoire à Riaz notamment) devront être analysées et comprises sur la base de l'étude BCG, sur laquelle le CA s'est fondé, mais qui n'est pas encore en possession des députés, le PSF estime qu'il ne faut pas confondre vitesse et précipitation.

Dans sa réflexion, le PSF va examiner le rapport BCG, puis le groupe PS au Grand Conseil va entendre Mme la Directrice de la DSAS, une délégation du Conseil d'Etat, M. Philippe Menoud, ainsi qu'une délégation du CA HFR, le 12 juin prochain, de 20h. à 22h.

Après cela, le PSF estime qu'une large discussion doit intervenir, non seulement au Grand Conseil, mais aussi dans la population, afin d'informer et de permettre des débats constructifs dans toutes les régions concernées, pour que l'avis de la population soit également pris en compte dans les réflexions.

Dans ce sens, le PSF estime qu'il serait prématuré de discuter de cette stratégie au Grand Conseil durant la session de juin, puisque l'avenir du HFR, dans un projet aussi important allant jusqu'en 2022, mérite une réflexion et une analyse dépassant 2 à 3 semaines.

De même, les questions liées à la réduction du personnel inquiètent beaucoup le PSF, qui devra aussi examiner, avec les syndicats concernés, ce qu'il en est. Le PSF requiert dès lors:

1. que le débat au Grand Conseil sur la stratégie du HFR soit reporté en septembre 2013

2. que le Grand Conseil se prononce par un vote sur la stratégie du HFR

3. que des séances publiques d'information aient lieu durant l'été dans tous les districts, pour que le Conseil d'administration du HFR et le Conseil d'Etat puissent expliquer les raisons de leur choix et défendre leur stratégie, avant la session de septembre du Grand Conseil

4. que la population puisse éventuellement aussi, à l'instar du Grand Conseil, se prononcer par un vote sur cette stratégie (prestations offertes et montants importants inverstis)

28. Mai 2013