Le Parti socialiste fribourgeois (PSF) salue l'initiative émanant des Conseils communaux de Fribourg, Marly, Givisiez et Corminboeuf qui ont décidé de lancer le processus de fusion du Grand Fribourg. Ces communes donnent ainsi suite à la motion déposée par les député-e-s socialistes en 2014, et à la loi y relative acceptée par le Grand Conseil en mai 2016.

Le renforcement du centre cantonal passe inévitablement par la fusion des communes du Grand Fribourg, laquelle doit être portée conjointement tant par les autorités que par la population.

Le PSF se réjouit du franchissement de cette première étape, qui ouvre, à terme, la voie à la mise en place d'une assemblée constitutive: les citoyen-ne-s auront ainsi l'occasion d'élire directement les représentant-e-s chargé-e-s d’élaborer un projet de convention de fusion.

La démarche entreprise par ces quatre communes laisse la porte ouverte à l'adhésion d'autres communes puisqu'un conseil communal ou des citoyen-ne-s peuvent en faire la demande. Aussi, le PSF souhaite, dans l’esprit du plan de fusion du Préfet de la Sarine approuvé par le Conseil d’Etat en mai 2013, que d'autres communes rejoignent le périmètre provisoire si telle est la volonté de leur population. En conclusion, le PSF considère que la fusion du Grand Fribourg constitue, sans conteste, l'un des principaux enjeux de la législature actuelle. 

23. Jan 2017