Le canton a réalisé un bénéfice alors que le personnel se serrait la ceinture

Les comptes 2016 du canton de Fribourg sont bons. L’excédent de charges présenté n’est que comptable. Au final, notre canton a encore augmenté sa fortune l’an dernier. Et cela alors que le personnel était sous le régime des mesures structurelles et d’économie.

Le canton de Fribourg est toujours assis sur une fortune qui dépasse allégrement le milliard de francs. La fortune, malgré le déficit comptable présenté, a encore augmenté durant l’exercice 2016. Les comptes cantonaux sont, une fois de plus, truffés de réserves et de provisions. Il y a les provisions effectuées lors du bouclement et commentées à la presse, il y a aussi et surtout les nombreuses provisions créées avant le bouclement. Au final, Le Directeur des finances cache assez maladroitement des bénéfices faramineux sous des provisions abracadabrantes.

Pourquoi alors établir toutes ces provisions ? Pour prévoir l’avenir, peut-être. Pour ne pas afficher au grand jour des bénéfices alors que le personnel se serrait encore la ceinture durant l’année 2016, sans aucun doute.

Le canton de Fribourg connaît une croissance démographique impressionnante. Son développement économique, par contre, n’est toujours pas au rendez-vous. Plus que de créer des provisions, le PSF souhaite des actions concrètes et rapides pour définitivement inscrire le canton dans le 21e  siècle. Il ne faut plus créer des provisions en disant : « on va bientôt s’y mettre. » Il faut s’y mettre sans attendre. A l’aube d’une nouvelle législature et confortablement assis sur un trésor, notre canton doit activement travailler à son développement.

Par ailleurs, le gouvernement devra impérativement combattre toute demande de baisse de la fiscalité que requiert la droite bourgeoise du parlement (diminution de l’imposition de la valeur locative, mise en œuvre des motions de baisse fiscales votées mais non appliquées, etc.) et utiliser le bénéfice de cette bonne assise financière pour établir enfin un projet de RIE III cantonale équilibré, après discussion entre tous les partenaires sociaux, et pas uniquement avec le patronat.

01. Apr 2017