Le Parti socialiste fribourgeois a pris connaissance avec stupéfaction de la décision d’une fermeture éventuelle de l’usine Tetra Pack de Romont. Une fois de plus la rentabilité d’un site fribourgeois est contestée et comparée avec celle d’une délocalisation.

Aucun critère de qualité du travail fourni ne semble avoir été pris en compte par des dirigeants qui se cachent derrière le profit pur. En effet il est difficile de croire en une raison de fermeture autre que le bénéfice, à l’heure où la population fribourgeoise et ses besoins ne cessent de croitre et où les moyens de transports, importants pour l’industrie, ne cessent de se développer dans la région Glânoise.

Même si les marges de manoeuvre du Conseil d’Etat restent limitées, il est important que celui-ci mette tout en oeuvre pour pérenniser dans le canton les entreprises, afin d'éviter qu'elles ne ferment ou délocalisent. Il est étonnant de constater qu'aucun signal n’avait été perçu par la promotion économique qui doit maintenant entrer en négociations pour faire revenir les dirigeants sur leur idée de délocalisation.

Le PSF s’inquiète aujourd’hui du sort des employé-e-s qui devront vivre dans une incertitude stressante en attendant la décision finale. Le PSF insiste sur le fait que l’entreprise mette en place un plan social au cas où le pire arriverait. Enfin, le PSF soutiendra toute démarche des personnes concernées allant dans ce sens.

03. Nov 2015